Dimanche 19 Mai 2019
   
TEXT_SIZE

Moteur de recherche :

Service d'Aide à la Jeunesse (S.A.J.)

  Place du Becquerelle, 21    7500 TOURNAI

  Tél : 069/53.28.40    Fax : 069/84.39.01

  E-mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


alt Horaire d'ouverture du service :

Tous les jours de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30

 

alt Description des missions :

Apporter une aide :

- aux jeunes en difficulté ainsi quaux personnes qui éprouvent de graves difficultés dans lexécution de leurs obligations parentales .

- à tout enfant dont la santé ou la sécurité est en danger ou

dont les conditions d’éducation sont compromises par son comportement , celui de sa famille ou de ses familiers

 

alt Objectifs :

LE SAJ est un service public de la communauté Française de seconde ligne . L'interlocuteur chargé d'organiser l 'aide aux jeunes : le Conseiller. Il dirige le service de l'aide à la jeunesse. C'est une personne de dialogue qui, avec ses adjoints et son service, est pour aider les jeunes. Il intervient à la demande des enfants ou des jeunes, de leur parents ou familliers. Il peut aussi intervenir parce que des inquiétudes lui sont transmises par des tiers (services, parquet, personnes exterieures à la famille).

LE ROLE DU CONSEILLER.

Avant toute chose, il informe le jeune et sa famille de leurs droits et de leurs responsabilités. Sa missions est large : - il examine la demande d 'aide; - il oriente vers les services déjà existants afin qu'ils apportent l 'aide adéquate, seconde les personnes pour réaliser cette démarche; - si nécessaire, il assure lui-même l'aide sollicitée en construisant un programme d'aide spécifique en accord avec le jeune et la famille. tant le jeune que sa famille sont étroitement associés à l'aide mise en oeuvre par le conseiller. Ainsi: - Si le jeune a plus de 14 ans, rien ne pourra être fait sans son accord écrit; - Si l'enfant de moins de 14 ans, l accord écrit des personnes qui en ont la garde est indispensable; -En outre s'il est envisagé d'éloigner le jeune de sa famille, l'accord des parents est nécessaire. En cas de contestation relative aux modalités de l'aide mise en oevre, le jeune lui-même ou sa famille peuvent s'adresser au tribunal de la jeunesse qui rechercera une conciliation et si cela est impossible tranchera .

LES DROITS DES JEUNES.

L'audition des intéressés avant toute déciqion d'aide est obligatoire. Tout demandeur d'aide peut se faire accompagner de la personne de son choix. Toute proposition d'aide est motivée et figure au dossier individuel qui peut être consulté ( à l"exeption des rapports médico-psychologiques et des pièces communiquées pour information au Conseiller par les autorités judiciares). Toute mesure prise est notifiée aux intéressés. La mesure d'aide est obligatoirement réexaminée annuellement .